Recherche avancée

Ouagadougou > Actualités > Communiqué du ministère des Affaires étrangères et europé... >

Communiqué du ministère des Affaires étrangères et européennes relatif aux restrictions temporaires en matière d’immigration

Publié le jeudi 07 juillet 2022

 

Le ministère des Affaires étrangères et européennes tient à informer que les restrictions temporaires d’entrée sur le territoire du Grand-Duché des ressortissants de pays tiers qui ont leur résidence en dehors de l’Union européenne ou de l’espace Schengen, ont été prorogées jusqu’au 30 septembre 2022 inclus.

Ces restrictions s’appliquent à tous les déplacements à destination du Luxembourg, indépendamment du moyen de transport. Pour rappel, les ressortissants de pays tiers ne peuvent pas entrer sur le territoire du Grand-Duché, sauf dans un des cas de figure suivants:

-          s'ils sont titulaires d'un titre de séjour ou d'une carte de séjour de membre de famille d'un citoyen de l'Union, y inclus les personnes tombant sous les dispositions de l'Accord de retrait entre l'UE et le Royaume-Uni, ainsi que toute autre personne disposant d'un droit de séjour ou d'un visa national de longue durée conformément au droit national d'un État membre de l'Union européenne ou des pays associés à l'espace Schengen.

 

-          ou bien s'ils remplissent une des conditions suivantes:

 

  • s'ils sont titulaires d'un certificat prouvant un schéma vaccinal complet et considéré comme équivalent au Luxembourg [1] ;
  • ou s'ils sont titulaires d'un certificat de rétablissement considéré comme équivalent au Luxembourg [2] ;
  • ou s'ils sont résidents d'un pays tiers repris sur la liste de pays tiers dont les résidents ne devraient pas être affectés par une restriction temporaire aux frontières extérieures [3] (et qui sont autorisés à entrer au Luxembourg, y inclus pour des voyages non essentiels);
  • ou si leur voyage est considéré comme essentiel ou s'ils entrent dans une des exceptions prévues pour les membres de famille de résidents luxembourgeois. Les personnes concernées doivent toutefois disposer d'une attestation spécifique délivrée par les autorités luxembourgeoises.

 

En parallèle, le ministère informe que suite aux récentes décisions d’équivalence de la Commission européenne, les certificats de vaccination émis par les autorités de Bahreïn, de l’Équateur, de l’Indonésie, du Kosovo, de Madagascar, des Seychelles et du Vietnam sont dorénavant à considérer comme équivalents. Ainsi, les ressortissants de pays tiers disposant d’un certificat prouvant un schéma vaccinal complet émis par un des pays précités seront dorénavant autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y compris pour des voyages non essentiels, tant que le vaccin administré est accepté au Grand-Duché.4

De plus, les certificats de rétablissement émis par les autorités de Bahreïn, du Kosovo, des Seychelles et du Vietnam sont dorénavant à considérer comme équivalents. Ainsi, les ressortissants de pays tiers disposant d’un certificat de rétablissement émis par un des pays précités seront dorénavant autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y compris pour des voyages non essentiels.

Les détails des règles applicables et les dérogations en place, ainsi que les modalités exactes des démarches à effectuer au préalable peuvent être consultés en suivant le lien ci-après:

https://covid19.public.lu/fr/voyageurs/visiter-luxembourg.html

[1] Voir Annexe B pour la liste des certificats de vaccination acceptés par le Grand-Duché de Luxembourg

[2] Voir Annexe C pour la liste de certificats de rétablissement acceptés par le Grand-Duché de Luxembourg

[3] Voir Annexe A pour liste de pays tiers dont les résidents sont autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y inclus pour les voyages non essentiels

Retour