Recherche avancée

Ouagadougou > Revue de presse > Rapport mondial de l'eau >

Rapport mondial de l'eau

Nations Unies

Comme complément de cette journée mondiale de l’eau, il mérite bien de partager le Rapport Mondial de l’Eau des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, qui présent un état de lieu des ressources mondiales et est destiné aux mandataires en leur offrant des outils pour mettre en œuvre une gestion durable de ces ressources. Aligné avec le sujet de cette année, le rapport soutien des solutions basées sur la nature qui améliorent l’approvisionnement et la qualité de l’eau, et réduisent l’impact des catastrophes naturelles.

La situation de pollution généralisée, des risques et des catastrophes liés à l’eau en augmentation, font que les infrastructures classiques, connues comme « grises », ne suffissent pas. Le rapport envisage une combinaison entre infrastructures grises et vertes. En effet, la présence des éléments naturels comme la couverture végétale, les zones humides ou les forêts jouent un rôle clé sur la réduction de l’érosion des sols, ainsi que les risques de sécheresses et d’inondation. Les solutions qui s’inspirent des processus naturels ont pour but d’améliorer la disponibilité de l’eau (recharge des eaux souterraines), la qualité (zones humides naturelles ou construites) et de réduire les risques associés aux catastrophes liées à l’eau et au changement climatique (construction des toits verts).

http://www.observatoire-eau-paca.org/environnement/a-la-une/ressources-en-eau-rapport-mondial-des-nations-unies-2018--les-solutions-fondees-sur-la-nature-pour-la-gestion-de-l39eau-~1363.html

Manifeste de Parlementaires

Ce manifeste a été adopté le 20 mars 2018 à Brasilia. Le document défend l’eau comme un élément essentiel pour la vie sur la planète et son accès comme un droit universel qui se traduit dans l’ODD 6, qui plaide pour une collaboration multilatérale et pour la formation de partenariats aux niveaux national et global. L’accord de Paris, de 2015, est primordial dans la lutte contre le réchauffement global, ainsi que la capitalisation d’innovations et des bonnes pratiques pour augmenter l’efficience de la ressource et la résilience, résultant dans une meilleure adaptation. 

Le document accueille tout une liste de plusieurs initiatives en vue de concrétiser ce droit humain à l’eau et l’assainissement à travers l’adoption des actions pour renforcer le rôle des Parlements, la priorisation des mesures contre le changement climatique liées à la sécurité hydrique, la collaboration globale avec les partenaires qui promotionnent l’ODD 6 et la demande de soutien des pays auprès de l’Assemblée générales des Nations Unies des propositions dans ce Manifeste. 

  http://valeursvertes.com/forum-mondial-de-leau-manifeste-des-parlementaires/

 

 ‘Nature’ has useful lessons on water security 26/03/2018

The Business & Financial Times online

L’Afrique a été un centre d’attraction depuis l’époque préindustriel, ce qui s’est traduit dans un manque de respect pour la nature et sa préservation, où l’eau est incluse. 

La relation avec notre environnement a changé et le besoin de connaître le climat et le cycle hydrologie entre autre a changé par l’ambition de grossir notre production sans penser à l’avenir. Comme exemple, le Ghana et la pollution des surfaces d’eau dans les récentes années à cause des mines d’or, qui usent l’eau pour extraire l’or.   

Selon les Nations Unies, il y a encore un effort important à faire en pariant pour les infrastructures vertes et les harmoniser avec les grises.

Cette année, les zones humides ont été déclarées vitales pour la survie de l’espèce humaine. Cet écosystème est l’un des plus productifs. Malheureusement, 64% de ces zones ont été dégradés depuis 1900 et cette tendance continue avec une haute incidence. En effet, au Ghana virtuellement toutes ces zones ont perdu leur valeur.

L’article nous invite à connaitre deux cas en particulier au Ghana.et les solutions prises pour la gestion intégrale de l’eau.

World Water Day, and More

The World Street Journal

Dans ce programme, le WSJ nous présent l’expérience d’une ONG, Charity Water, dont l’objectif le plus important est de finir avec la Crise Mondiale de l’Eau. Ayant pour but d’accomplir cet objectif, Tyler Riewer nous invite à nous mettre à la place d’une personne qui n’a pas d’accès à l’eau potable, et nous parle de la communauté de personnes, appelé Spring, qui contribue avec une somme d’argent mensuel car ils sont surs que cette organisation va finir avec la crise de l’eau. Ensuite, l’interview à Nestlé Waters nous montre l’engagement de cette entreprise à résoudre cette crise de l’eau. Nelson Switzer nous raconte que les challenges sont importants par rapport à l’efficience de l’économie, puisque quand l’eau devient rare, le prix augment, et par rapport au bienêtre humain, car l’absentéisme au travail et le mauvais état de santé entravent des coûts pour les organisations et le système sanitaire. Dans ce sens, travailler pour améliorer l’efficience du traitement de l’eau ainsi que d’autres processus impliqués est toujours une solution adéquate pour surmonter certaines causes de cette crise.

https://www.wsj.com/video/world-water-day-and-more/EDA6ED43-7F7E-4966-8C1C-1BBFB0867D1E.html

Crise de l’eau : la nature à la rescousse

Le Monde

La mauvaise réputation de la nature espère être changée par le programme mondial des Nations Unies, qui a consacré son rapport 2018 sur la gestion de l’eau et la journée, aux solutions fondées sur la nature. Le financement des solutions fondées sur la nature ne dépasse pas 1%. 

  http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/03/22/la-nature-pour-sauver-l-eau_5274732_3232.html

 

Journée Mondiale de l’Eau : Le véritable or liquide

El Pais, España

Cette journée vise à montrer des chiffres et faire sortir d’autres qui reflètent les problèmes mondiaux et qu’attirent l’attention des citoyens. 2100 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et ce chiffre va augmenter un 30% d’ici 2050. Le dommage à l’environnement et le changement climatique constituent les causes des conflits liés à l’eau avec un incidence globale. Ce pour cela que cette année les Nations Unis regarde à la nature pour faire face aux challenges.

  https://elpais.com/internacional/2018/03/21/actualidad/1521646273_114283.html

 

Animation, les défis liés à l’eau

El Pais international 
      

L’ODD 6 a pour but de garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement de manière durable pour toutes les personnes. La plupart des gens qui manquent encore de l’accès à l’eau potable habitent dans les zones rurales. Ce problème est la cause de la morte des 842.000 personnes par an.

  https://elpais.com/internacional/2018/03/21/actualidad/1521646053_939487.html

 

Journée Mondiale de l’Eau : Se mouiller pour l’eau

El Pais, España

Compilation des rapportages sur la gestion de l’eau avec des solutions autant technologiques qu’environnementaux. 

  https://politica.elpais.com/politica/2018/03/22/actualidad/1521713380_027177.html

 

Amérique Latin et Caraïbes, une région avec de l’eau mais assoiffée

El País, Opinion

Avec une population de 630 millions d’habitants, une précipitation moyenne annuel de 1.600 mm et un drainage de 400.000 m3 par seconde, l’Amérique Latine a un tiers de l’eau douce de la planète. Cependant, bien profiter de cet avantage dépend de résoudre quelques facteurs socio-économiques, politiques et géographiques, qui peuvent freiner notre développement.

https://elpais.com/elpais/2018/03/21/planeta_futuro/1521642634_958946.html