Recherche avancée

Ouagadougou > Revue de presse > Revue de presse locale >

Revue de presse locale

Dialogue Politique Etat-PTF, 21/06/2018

Le dialogue politique entre l’Etat de Niger et ses Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du secteur de l’Eau et l’Assainissement a eu lieu lors du dernier jour de la 11ème Revue Sectorielle au Palais de Congrès de Niamey. Le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé cette réunion qui a pour objet de trouver des solutions et de rendre le secteur plus performant. Le Directeur du Cabinet rappelait que même si des progrès ont été réalisés, ils demeurent insuffisants face aux énormes défis auxquels le secteur est confronté. En effet, le PROSEHA montre les besoins de presque 80% de financement pour le secteur d’ici 2030, ainsi que la procédure de mise en œuvre pour atteindre les objectifs engagés.

Le chef de file des PTF a rappelé la responsabilité des collectivités territoriales en ce qui concerne le transfert de compétences et des ressources pour le développement du service public de l’eau et de l’assainissement. Il a salué la création du Pôle de Coordination de l’hydraulique afin de suivre les indicateurs et a défendu l’idée des PTF du fait que les ressources publiques, complétées par une aide internationale comme levier, devront permettre de dégager des fonds additionnels, surtout du secteur privé.  

Ce Dialogue Politique à porté sur cinq points, à savoir : la durabilité du secteur en milieu rural à travers la gestion déléguée du secteur de l’eau ; le mécanisme de suivi du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement ; la viabilité du secteur en milieu urbain, concrètement les aspects de la tarification de l’eau et du non-paiement des arriérés ; la mobilisation des ressources et l’adhésion des PTF au MCF.

http://www.lesahel.org/index.php/component/k2/item/15891-dialogue-politique-etats-ptf--une-vision-partag%C3%A9e-pour-rendre-le-secteur-de-leau-et-de-lassainissement-performant

https://nigerdiaspora.net/index.php/politique-niger/4084-dialogue-politique-etats-ptf-une-vision-partagee-pour-rendre-le-secteur-de-l-eau-et-de-l-assainissement-performant

Discours d’ouverture du Dialogue Politique du Chef de File (Document en attente)

Cadre de Concertation – Nexus entre Humanitaire et Développement, 25/05/2018

Le 25 mai 2018, la Coopération Luxembourgeoise avec son représentant M. Éric Dietz, en tant que Chef de File du secteur eau et assainissement, a organisé le périodique cadre de concertation entre Etat et PTF dans la salle de réunion du Ministère de l’Hydraulique et l’Assainissement, ciblant l’attention sur les bases du nexus humanitaire et développement dans le secteur au Niger, sujet qui a été présenté par le Directeur Régional de l’Hydraulique et l’Assainissement de Diffa, M. Saidou Matto. 

Le rencontre a été présidé par le Secrétaire Général, M. Atahirou Karbo, qui a rappelé que la coordination des programmes humanitaires et développement est une phase importante dans la sélection des solutions durables qui visent à réduire la vulnérabilité et à augmenter la résilience des populations affectées par les crises. M. Dietz considère que les réponses étatiques ont soulagé les besoins de la population hôte, mais qu’il faut trouver « des démarches concomitantes, innovatrices, efficaces et efficientes qui s’inscrivent dans la durabilité » afin de continuer les efforts déjà accomplis.

 https://nigerdiaspora.net/journaux/sahel-30-05-18.pdf   (page 11)

Journée d’information parlementaire à l’Assemblée Nationale, 24/05/2018

 Le 24 mai 2018 s’est célébré une journée parlementaire d’information et de plaidoyer sur le secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement à l’Assemblée National de Niger, qui a été présidé par le premier Vice-Président de l’Assemblée National en présence du Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, du Chef de File des PTF et celui des ONG du secteur, de la Coordinatrice du Programme-Pays ONU FEMMES Niger et du cadres techniques du Ministère de l’Hydraulique.

L’eau est enjeu majeure pour le pays. C’est ainsi que M. Éric Dietz, Chef de File des PTF, l’a exprimé dans son discours, où il a salué l’adoption du Programme Sectoriel de l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (PROSEHA 2016-2030) par le gouvernement du Niger, qui entérine cette volonté politique de faire du secteur une des priorités dans l’atteinte des ODD.

Inauguration de l’AEP multi village à Kiétché, région de Dosso, 22/05/2018

Le 22 mai 2018 a eu lieu l’inauguration de l’AEP multi-village à Kiétché, dans la région de Dosso, infrastructure financée à un 62% par le Grand-Duché de Luxembourg. Le Royaume de Belgique avec °l’Etat nigérien a financé le montant restant, et c’est l’agence de coopération belge, Enabel, qu// a exécuté les travaux. Une réalisation qui s’inscrit dans le Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement (PROSEHA) 2016-2030, adopté en mai 2017 par le gouvernement du Niger qui vise à favoriser l’accomplissement de l’ODD 6: « Garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement à tous et assurer une gestion durable des ressources  naturelles en eau ».

Avec un château d’eau de 300 m3 de capacité et un réseau de distribution de 27 Km, comportant 54 bornes fontaines, des branchements sociaux dans les écoles, dans les centres de santé ainsi que des branchements privés, cet ensemble d’infrastructures couvrent les besoins de 20.000 habitants. Une gestion propice servira pour investir les bénéfices dans l’extension du réseau de distribution et profiter du potentiel de l’AEP d’alimenter 13 villages additionnels.

Cette initiative participe de la transformation du monde rural tel qui exprimé lors de la conférence de la renaissance du Niger et montre l’engagement du Luxembourg dans le développement d’un sujet transversal comme c’est l’accès à l’eau potable.

 

Installation du Pôle de Coordination de l’Hydraulique et l’Assainissement, 18/05/2018

Le Gouvernement de Niger veut transformer structurellement l’économie en reposant sur la transformation du monde rural et le développement du secteur privé. Cette ambition sera accomplie à travers l’implantation du plan de Développement Economique de Niger (PDES 2017-2021). Afin de coordonner stratégiquement le PDES, 7 pôles de coordination sont créés, entre lesquels le Pôle Sectoriel de l’Hydraulique et l’Assainissement. Dans le résume suivant vous pouvez trouver tous les détails de fonctionnement des pôles et la composition du pôle de coordination de l’hydraulique et l’assainissement.

Résume sur la feuille de route du PDES ET les pôles sectoriels de coordination.
 

http://www.nigerdiaspora.net/index.php/politique-niger/3856-installation-du-pole-hydraulique-et-assainissement-du-pdes-2017-2021-pour-le-suivi-du-rythme-de-la-consommation-des-credits-dans-le-secteur-eau-et-assainissement

lesahel.org/index.php/societe/item/15764-installation-du-pôle--hydraulique-et-assainissement--du-pdes-2017-2021--pour-le-suivi-du-rythme-de-la-consommation-des-crédits-dans-le-secteur-eau-et-assainissement

 

Journée mondiale de l'eau : L'ONG Tidène honorée pour ses actions en faveur des populations

Le Sahel et EEAS et Union Européenne, action extérieure

Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr. Issoufou Katambé, a présidé hier matin, avec la présence du chargé d’Affaires de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, M. Patrick Berckmans, la cérémonie de remise de distinction à l'ONG Tidène pour ses actions au bénéfice des populations nomades et sédentaires défavorisées dans la région d'Agadez. Il a précisé que l'objectif de cette Journée, édition 2018, est de sensibiliser le public sur des thématiques liées à la recherche et l'adéquation des mécanismes de solution à la problématique de l'eau à travers la nature.
M. Patrick Berckmans, a rappelé que depuis 2004, le secteur de l'eau et de l'assainissement est une priorité dans les actions financées par l'UE au Niger qui lui consacre annuellement une moyenne de 10 millions d'euros soit plus de 6,5 milliards de FCFA. En ce sens, il a cité le Programme de Mini-Adduction d’Eau Potable par Système Photovoltaïque (PMAEPS), l’extension des systèmes de distribution existantes et la construction de systèmes d’assainissement familiaux bénéficiant plus de 440.000 habitants des régions de Maradi et Tahoua.

http://www.lesahel.org/index.php/component/k2/item/15600-journ%C3%A9e-mondiale-de-leau--long-tid%C3%A8ne-honor%C3%A9e-pour-ses-actions-en-faveur-des-populations

https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/41938/journ%C3%A9e-mondiale-de-l%E2%80%99eau-2018-la-d%C3%A9l%C3%A9gation-de-l%E2%80%99union-europ%C3%A9enne-honore-l%E2%80%99ong-locale-%E2%80%9Ftid%C3%A8ne_fr

 

Message du Ministre de l'Hydraulique et de l'assainissement à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau : Pr. Issoufou Katambé appelle à la mobilisation pour la préservation et la restauration des ressources en eau

Le Sahel

Les ressources en eau, ainsi que la gamme de services associés, contribuent à la réduction de la pauvreté, à la croissance économique et à la sauvegarde de l'environnement. Aussi, il a noté que les dommages environnementaux, associés aux changements climatiques, sont à l'origine des crises liées à l'eau, observables dans le monde entier. La dégradation de la végétation, des sols, des rivières et des lacs résulte en des inondations, des sécheresses et de la pollution de l'eau. Lors que la gestion des écosystèmes est négligée, il est plus difficile de satisfaire les besoins en eau en quantité suffisante et en qualité acceptable pour survivre et prospérer.

Par ailleurs, des solutions basées sur la nature permettent de résoudre un bon nombre de problèmes d'eau, ce qui permettra de rééquilibrer le cycle de l'eau et d'améliorer la santé humaine et les moyens de subsistance. La préservation et la restauration de l'écosystème constituent un investissement sûr pour l'atteinte des objectifs du Développement Durable (ODD) en matière d'accès à l'eau potable et à la gestion intégrée des ressources en eau. Ainsi, le Niger, pays en développement, situé dans des régions en stress hydrique et qui subit fortement les effets négatifs du changement climatique, est une victime claire de ce phénomène. C’est la raison pour laquelle, SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République et Chef de l’État, a placé l’eau comme moteur de développement, d’où son engagement sans faille à faire aboutir le projet de transfert des eaux du bassin de Congo vers le Lac Tchad afin de restaurer son écosystème. 

Le ministre a appelé les concitoyens à la préservation et la restauration des zones humides, qui constituent une source alternative face aux pénuries d'eau et à assurer ainsi une gestion durable des ressources en eau, gage d'un développement socio-économique du pays.

  http://lesahel.org/index.php/component/k2/item/15592-message-du-ministre-de-lhydraulique-et-de-lassainissement-%C3%A0-loccasion-de-la-journ%C3%A9e-mondiale-de-leau--pr-issoufou-katamb%C3%A9-appelle-%C3%A0-la-mobilisation-pour-la-pr%C3%A9servation-et-la-restauration-des-ressources-en-eau

 

 

Célébration au Centre l’Oasis des Entrepreneurs de la Journée Internationale des Rivières

IRD

JVE-Niger, le centre l’Oasis des Entrepreneurs et l’IRD se sont mobilisés pour célébrer la Journée Internationales des Rivières avec la projection du film “Un fleuve nommé Niger” et l’exposition “Des fleuves, des Climats et des hommes” produits par l’IRD et suivi d’un atelier animé par des chercheurs de l’IRD et du Centre Agrhymet et des spécialistes en communication. L’objectif de cette journée est d’élaborer des questions et commentaires qui seront partagés au Café Science le 22 Mars avec la célébration de la Journée Mondiale de l’Eau, dont le thème est « les Solutions pour l’eau basées sur la nature ».

  http://www.niger.ird.fr/toute-l-actualite/l-actualite/celebration-au-centre-l-oasis-des-entrepreneurs-de-la-journee-internationale-des-rivieres

 

 

Journée Mondiale de l’eau 2018  : La réponse est en chacun de nous !

Eau et Assainissement pour l’Afrique

La question posée est : faisons-nous ce qu’il faut pour que cette ressource nous revienne dans toute son utilité ? « La réponse est dans la nature », nous proposent les Nations Unies en cette journée.

Au lieu de construire (exclusivement) des barrages nous devons mettre l’accent vers les reboisements, la reconnexion des rivières aux plaines inondables et la restauration des zones humides. La réponse de la gestion de l’eau est dans la nature, plus précisément en chacun de nos pris individuellement, commente Hobah Rogoto, secrétaire exécutif d’EAA.

L’ODD 6 cible la réduction de moitié de la proportion d’eaux usées non traitées et l’augmentation à l'échelle mondiale, le recyclage et la réutilisation sans danger de l'eau.

Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA), leader dans la promotion des approches et technologies propres, viables et appropriées en Afrique, partage cette vision.

  http://www.ws-africa.org/index.php/fr/102-actualites/326-journee-mondiale-de-l-eau-2018

 

 

 Journée Mondiale de l’Eau, 22 mars 2018 : La nature au secours de l’eau

Eau vive international

En cette Journée Mondiale de l’Eau, Eau Vive Internationale appelle à une vision globale et intégrée de la gestion de l’eau et fait sien le slogan « La réponse se trouve dans la nature ».

Qulques chiffres:

 

  • 2,1 milliards de personnes n’ont pas accès à des services fiables d’approvisionnement en eau potable (JMP, 2017).
  • 40% de la population mondiale sera confrontée aux pénuries d’eau d’ici 2050 (OCDE, 2012).
  • 90% des catastrophes naturelles sont liées à l’eau (UN-Water, 2012).
  • En Afrique subsaharienne, plus de 90% des eaux usées sont déversées dans la nature sans traitement (UN-Water, 2017).
  • En Afrique, 500 millions d’hectares de terres sont affectés par l’érosion notamment hydrique (Initiative AAA, 2016).

http://www.eau-vive.org/fr/internationale/actus/22-mars-2018-journee-mondiale-de-l-eau-la-nature-au-secours-de-l-eau-2/

 

 

Journée mondiale de l’eau : la Sénégalaise des Eaux (SDE) a doublé sa production et le nombre de consommateurs

Niamey et les 2 jours

La Sénégalaise des Eaux (SDE), qui assure l’exploitation et la gestion du service public de l’eau potable en milieu urbain au Sénégal depuis 1996, a présenté au grand public à Dakar, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, son rapport de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE). La SDE constitue une référence africaine en termes de performance. En effet, le taux d’accès au service de la SDE est passé de 80% en 1996 à 98 % en 2017 (contre une moyenne de 68% en Afrique subsaharienne), avec un nombre de clients ayant plus que doublé sur la même période et une production d’eau potable qui a passé de 96,3 millions de m3 à 180,4 millions de m3 2016 et 185,6 millions de m3 en 2017. Le rendement du réseau est maintenant de 81%, ce qui signifie une hausse de plus de 10 points depuis vingt ans.

Cette performance s’explique par l’investissement dans les compétences internes : le capital humain et l’attention au bien être des salaries. Le renforcement des compétences et les contrats durables sont les deux piliers qui assurent professionnalité et motivation dans cette compagnie. Par ailleurs, à travers le programme de responsabilité sociale et environnemental pour le bénéfice des populations et le développement local, la SDE s’engage aux programmes d’accès à l’eau des populations défavorisés. Le nombre de branchements dédiés aux populations à faible revenu a été de 4 781 en 2015 et de 5 848 en 2016. Au cours des cinq dernières années, 53 793 branchements sociaux et 276 691 mètres d’extension ont été réalisés.

https://www.niameyetles2jours.com/l-uemoa/uemoa/2203-2056-journee-mondiale-de-l-eau-la-senegalaise-des-eaux-sde-a-double-sa-production-et-le-nombre-de-consommateurs