Recherche avancée

Ouagadougou > Revue sectorielle >

Revue sectorielle

La Revue Sectorielle est un événement annuel qui regroupe tous les acteurs du secteur et qui se déroule normalement au cours de trois jours. C’est une occasion pour échanger sur l’état d’avancement du secteur de l’Eau et de l’Assainissement et de mesurer les progrès réalisés avant de proposer des voies d’amélioration en vue de l’atteinte des objectifs fixés. Il s’agit d’un événement thématique, autour duquel plusieurs sous thèmes sont développés et approfondis.

Les documents de base sont le Bilan annuel et le Projet Annuel de Performance (PAP) de l’année antérieure, le Plan d’Action Annuel (PAA) de l’année en cours, le Document de Programmation Pluriannuelle des Dépenses (DPPD 2018-2020) et le rapport sur les indicateurs de l’année précédente du secteur.

Veuillez trouver ci-joint le Discours d'ouverture de la revue sectorielle 2018 prononcé par l’ambassadeur du Luxembourg au nom des PTF.

  • Revue Sectorielle 2018:

La 11ème revue annuelle du secteur de l’Eau et de l’Assainissement au Niger s’est tenue entre le 19 et le 21 juin 2018 au palais de Congrès de Niamey et elle a porté sur le thème central « Secteur de l’Eau et de l’Assainissement comme vecteur de développement ».  Trois personnalités ont présidé la cérémonie d’ouverture : le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le Chef de Bureau de la coopération Luxembourgeoise au Niger et Chef de File des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du secteur et le Gouverneur de la région de Niamey.

Des représentants des Gouvernorats, des Collectivités Territoriales, des Partenaires Techniques et Financiers, des autres Ministères et Institutions, des Organisations Non Gouvernementales du secteur, des responsables des projets et des programmes et d’autres acteurs ont participé à cet événement annuel.

L’eau est une source de coopération, un vecteur de paix, de développement durable, de stabilité et de droit.  En effet, l’eau joue un rôle primordial dans la sécurité alimentaire, la santé publique, l’éducation et la lutte contre la pauvreté tel que montré avec les présentations sur ces sujets.

Afin de justifier le progrès du secteur mais aussi de montrer le besoin de financement pour accomplir les objectifs du PROSEHA, le Ministère a présenté le bilan 2017 et le Document de Programmation Pluriannuel de Dépenses 2018, ainsi que l’état des recommandations faites lors de la dernière revue sectorielle. Le transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux Collectivités Territoriales (CT) a été un autre sujet important. Certainement, la gestion déléguée est considérée une opportunité pour la mobilisation de financement supplémentaire à travers le Partenariat Public Privé (PPP).

Lors des échanges et des débats tout au long de la revue, de nombreuses recommandations ont été prises par l’Etat, les PTF, les ONG et les Collectivités Territoriales. Les recommandations sont liées à faire de la question de l’eau et l’assainissement un sujet de souveraineté national, la nécessité de continuer le plaidoyer à faveur du secteur, l’implication des CT et des ONG dans l’élaboration des Plan Locaux d’Eau et Assainissement (PLEA) et l’engagement des PTF dans le Mécanisme Commun de Financement (MCF), entre autres.